Heidegger

L'être-avec

Ne commence-t-on pas aussi par distinguer et isoler le "je" pour, de là, se mettre alors en devoir de chercher depuis ce sujet isolé un passage vers les autres ? Pour éviter cette méprise, il faut faire observer en quel sens il est parlé ici "des autres". "Les autres", cela ne désigne pas simplement : tous ceux qui restent en dehors de moi, ce dont s'extrait le je; les autres, ce sont plutôt ceux dont la plupart du temps on ne se distingue pas, parmi lesquels on est aussi. (...) Sur la base de cet être-au-monde affecté affecté d'un "avec", le monde est chaque fois toujours déjà celui que je partage avec les autres. Le monde du Dasein est monde commun [mitwelt]. L'être-au est être-avec [mitsein] en commun avec d'autres. L'être-en-soi de ceux-ci à l'intérieur du monde est coexistence [mitdasein].
Heidegger, Être et temps, §26, 1927

Retour à la liste de textes