maphilosophie.fr

Quand on a beaucoup médité sur l'homme, par métier ou par vocation, il arrive qu'on éprouve de la nostalgie pour les primates
(Albert Camus)



Fiche auteur

 Spinoza (Baruch) DatesPays CourantsPériode
1632 / 1677
Hollande Rationalisme - EudémonismePériode moderne
Œuvres principales
- Traité théologico-politique, 1670
- Traité de la réforme de l'entendement, 1677 (posthume)
- Ethique, 1677 (posthume)
- Traité politique, 1677 (posthume)
Éléments de bio
  • Spinoza naît à Amsterdam mais est issu d'une famille juive marrane (juifs convertis officiellement au catholicisme mais continuant à vivre leur religion en secret) ayant fuit le Portugal à cause de l'inquisition.
  • Il reçoit une éducation juive traditionnelle : il apprend l'hébreu, étudie la Bible et le Talmud, mais aussi le latin, le français, les mathématiques.
  • Le 27 juillet 1656, il est frappé d'un herem (excommunication) sans doute à cause de sa fréquentation des penseurs libertins (libres penseurs). Peu de temps auparavant, un homme aurait même tenté de poignarder Spinoza, qui, blessé, aurait conservé le manteau troué par la lame pour se rappeler que la passion religieuse mène à la folie. Si le fait n'est pas complètement certain, il fait partie de la légende du philosophe.
  • Pour vivre, il polit des verres de téléscope. Il est réputé pour la qualité de son travail.
Citations
"Ceux qui croient parler, se taire ou faire quoi que ce soit en vertu d'un libre décret de l'esprit, rêvent les yeux ouverts"

"L'homme libre ne pense à rien moins qu'à la mort, et sa sagesse est une méditation non de la mort, mais de la vie."
Idées
  • Ethique : La philosophie doit permettre à l'homme par la connaissance de Dieu, du monde et des passions de parvenir à la vraie liberté et à la béatitude ou à la joie.
  • Dans l'Ethique Spinoza développe l'idée d'un Dieu identifié à la nature ("Deus sive natura", "Dieu, c'est-à-dire la nature").
  • Il s'oppose à la croyance (cartésienne) dans le libre-arbitre qui elle-même découle d'une vision de l'homme conçu comme "un empire dans un empire", c'est-à-dire comme un être qui échapperait aux déterminismes naturels.
  • Traité Théologico-politique : Spinoza propose dans ce livre une lecture rationaliste des textes religieux et défend la liberté religieuse.