maphilosophie.fr

La vie, c'est très drôle, si on prend le temps de regarder
(Jacques Tati)



Fiche auteur

 Sartre (Jean-Paul) DatesPays CourantsPériode
1905 / 1980
France Phénoménologie - ExistentialismePériode contemporaine
Œuvres principales
- L'imaginaire, 1940
- L'être et le néant, 1943
- L'existentialisme est un humanisme, 1946
Éléments de bio
  • Rencontre Simone de Beauvoir alors qu'ils préparent tous les deux l'agrégation. Il est reçu premier; elle deuxième.
  • Dans les années qui suivent la seconde guerre mondiale, l'existentialisme devient un phénomène de mode. L'adjectif "existentialiste" passe dans le langage courant et qualifie confusément dans l'esprit de beaucoup de gens une manière anti-conformiste de vivre ou une attitude pessimiste face à la vie...
  • Contribue au rayonnement et à l'effervescence intellectuelle et culturelle de Saint-Germain-des-Prés durant ces mêmes années
  • Il a, à la fois, incarné et théorisé la figure de l'intellectuel engagé.
  • Son ami Boris Vian s'en inspire pour le personnage de Jean-Sol Partre dans son roman L'écume des jours.
Citations

"L'enfer c'est les autres"
Huis clos

"L'existence précède l'essence"
L'existentialisme est un humanisme

"C'est là le fond de la joie d'amour, lorsqu'elle existe : nous sentir justifiés d'exister."
L'être et le néant

Idées
  • L'idée fondamentale de la philosophie sartrienne (et de l'existentialisme) est la liberté : L'homme se distingue des objets en ce que pour lui "l'existence précède l'essence", c'est-à-dire qu'il n'a pas de nature, qu'il se définit lui-même par ses actes.
  • L'homme se masque sa propre liberté et sa responsabilité en adoptant des conduites de mauvaise foi.
  • Sartre rejette l'hypothèse de l'inconscient freudien.

Pour en aller plus loin : cliquer ici.