maphilosophie.fr

Un psychotique, c'est quelqu'un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c'est quelqu'un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade !
(Desproges)



Fiche auteur

 Bergson (Henri) DatesPays CourantsPériode
1859 / 1941
France IntuitionnismePériode contemporaine
Œuvres principales
- Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889
- Matière et mémoire, 1896
- Le rire, 1900
- La pensée et le mouvant, 1934
Éléments de bio
  • Il gagna en 1877 le premier prix du concours général de mathématiques. Sa solution du problème fut éditée l’année suivante dans les Annales de mathématiques et constitue sa première publication. Après quelques hésitations à propos de sa carrière, balançant entre les sciences et les humanités, il opta finalement pour ces dernières, et entra à l’École normale supérieure l’année de ses dix-neuf ans dans la promotion d'Émile Durkheim, de Jean Jaurès et de son ami Pierre Janet. Il y obtint une licence en lettres, puis l’agrégation de philosophie en 1881.
  • Il enseigna en lycée à Angers, à Clermont-Ferrand et au lycée Henri IV à Paris. Il y eut Alfred Jarry comme élève.
  • En 1898, Bergson devint maître de conférence à l’École normale supérieure. En 1900, il fut nommé professeur au Collège de France.
  • Élevé dans la religion juive, il a des sympathies pour le christianisme mais devant la montée du nazisme et de l'antisémitisme, il choisit de ne pas se convertir pour ne pas se désolidariser de "ceux qui seront demain persécutés".
Citations
Idées